Product Detail Shroom Overview 01 preview
Product Detail Shroom Overview 02 preview
Product Detail Shroom Overview 03 preview

Shroom

AU$ 2,310.00

Prices include GST, duty and (possibly*) delivery costs

*depends on the exact location
i

La SHROOM, une planche pour des conditions mushy et des vagues de taille moyenne, qui permet de sortir malgré des conditions médiocres, de profiter de l’océan et de toujours retrouver le plaisir de surfer. Son shape hors normes vous permet de choisir aussi court que possible tout en restant super stable et confortable.

Un max de plaisir pour les jours où il n'y a rien à espérer.

LA SHROOM AU TOP

La SHROOM, SUP de surf complètement fou pour ces jours où cela semble impossible de sortir!!!

Ce SUP intègre toutes les éléments possibles pour en faire une planche exceptionnelle qui, même quand il n’y a pas de vagues, permet de sortir et de se faire plaisir. 

Bottom avec un concave très prononcé (1 pouce / 2,5 cm), deck avec un gros concave de 1",  rails super minces | nose et tail courts | ailerons Bert Burger| Une folie!!!!

surf board detail
surf board detail

À propos de la SHROOM

Programme ||| objectif

Un Super groveler. Prenez les vagues les plus petites et les plus grasses sur une planche courte plutôt qu’une longue.

Type de vagues ||| taille idéale

La plupart des types de molles, des « micro-ondes »...  ||| À partir de sous le genou à une tête, tant que ça reste des molles...

Meilleures manœuvres

Les remontées dans la mousse, flotter dans les sections molles et les dérapages du tail…

Niveau conseillé

Débutant à pro..

Puissance de rame

VITESSE: Bonne, supérieure à la moyenne.

ROW: Un peu de row dû au rapport longueur / largeur.

SUR LA MOUSSE: Exceptionnel.

PRISE DE VAGUES: Même avec votre pagaie à l’envers, la SHROOM glisse sur tout. 

Quelques mots sur la conception de ce SUP?

Le but était de faire un super groveler, on m’a parlé d’autres modèles tels que les  Minion, Slate, Raptor, Hypernut, mais franchement, ça ne m’intéressait pas d’en faire un. Je trouvais que ces planches, bien que proposant quelque chose d’unique, avaient aussi des contreparties qui limitaient fortement le type de vagues et le style de ride, ainsi que les manœuvres possibles. Donc, pendant plus de 18 mois, j’ai constamment repensé à ce design.  C’est une combinaison d’éléments disparates conçue pour que tout marche ensemble et  minimise les contreparties. Si vous prenez les autres planches de ce type, elles ont toutes leurs bons et leurs mauvais côtés.

Je n’aime pas les mauvais côtés... Si je ne peux pas dessiner une  planche vraiment bien,  et bien, je ne la fais pas. Donc ça m’a pris un bout de temps pour résoudre toutes les difficultés rencontrées sur ce qu’on trouve sur le marché actuel et parvenir à un résultat qui le fait, ou du moins le fait un peu mieux.

De plus, les gens ont eu le temps de se familiariser aux autres planches et connaitre leurs limites et potentiellement de reconnaitre que la SHROOM le fera. 

Compromis possibles?

Elle n'aime pas du tout les creuses, ce n'est pas la planche qui ira se loger dans des pockets serrés, à moins que la vague soit si petite que vous l'explosiez...

Infos sur le shape
Design info

Outline

Nose carré, outline épuré et parallèle, tail carré…

On a clairement essayé de comprimer le maximum de surface pour les conditions mushy, suffisamment de surface pour partir au planing tôt, un tail assez volumineux pour faciliter les cut backs et flotter dans les sections très molles. Si vous shapez un outline trop carré, comme une porte, la planche ne décollera pas, perdra de l'énergie, c'est comme essayer de combler un trou rond avec un cube, ça ne s'adapte pas bien. L'outline de la SHROOM est les même que celui d'une de nos planches de surf qui est magique. 

Rails

Step Rail…

C'est très fréquent, que si vos rails sont trop fins, vous les noyiez si vous y allez trop dur, c'est presque comme si vous deviez avoir un sens très aigu pour savoir quand vous retenir. Mais si vos rails sont trop épais, vous vous battez avec un rail épais dans l'eau, et plus vous allez vite, plus ça devient dur. Les rails de la SHROOM sont pincés, minces, donc ils s'enfoncent tout de suite, mais ils ne vont que jusqu'à la partie épaisse, de sorte que, en un instant, vous obtenez assez de pénétration dans l'eau pour que la planche accroche mais ça ne s'enfonce pas plus profond... C'est comme si c'était impossible de faire une erreur.

Rocker

Plat…

Rocker plutôt plat, plus au niveau du nez par rapport aux autres planches... Cela donne à la SHROOM une bonne portance et permet de répartir son poids plus facilement .. si on a trop de rocker sur une planche minuscule, au take off, on doit être placé à l'endroit exact sur la planche pour le faire partir, sinon il s'arrête ...

Bottom

Concave très prononcé sur toute la longueur..

Le problème avec les planches larges, ou avec les tails larges, c'est qu'elles sont difficiles à surfer sur les rails. Cette planche a un concave si prononcé que c'est comme si le rail était déjà engagé avant même de se lancer. 

 Autre problème avec les tails volumineux, c'est cette impression d'instabilité au cours des transitions d'un rail à l'autre, c'est ce qui fait qu'on risque de faire un dérapage incontrôlé sur un virage dans la face, l'instant où la planche est à plat avant de passer sur l'autre rail. Avec ce concave, presque un V inversé, vous avez un rail engagé, et alors que vous passez sur l'autre rail, celui-ci se bloque et accroche instantanément, il ne peut pas déraper sur le plat.

Pont

Concave ..

Le pont concave donne des tonnes de levier dans un virage, combiné avec le bottom deep concave, la SHROOM répond comme si vous surfiez vraiment agressivement.. Imaginez un pont bombé, quand vous vous penchez dans un virage, votre corps est peut-être incliné à 45 degrés. La planche (le bottom) sera également à un angle de 45 degrés par rapport à la surface de l'eau .. Peut-être un peu moins avec plus de courbe sur le pont .. Mais avec la combinaison des concaves sur le bottom et le pont, votre corps sera à 45, mais le bottom et le rail seront engagés plus profond, peut-être à 52 ou 53 degrés, donc avec le même effort vous obtenez une réponse radicale et instantanée, comme si votre façon de surfer devenait plus agressive, et la planche partira à la verticale et jaillira hors de l'eau avant même que vous ne réalisiez ce qui se passe, si vous répondez à temps, elle raccrochera instantanément  et fermement (avertissement, le résultat peut varier d'un client à l'autre) ...

Dérives

4? Quad.

On en a sur des planches de surf courtes avec un tail large, cela procure bien plus de contrôle de la direction et de drive. Très courants sur les tails larges, ils décrochent, dérapent, et une fois que les dérives arrières lâchent, difficile de récupérer. C'est parce que la planche repose à plat sur l'eau, vous dépendez des ailerons pour tenir.

Les deux dérives arrière très proches l'une de l'autre agissent comme les ailes d'un biplan, qui tolèrent des angles d'attaque importants, situations dans lesquelles, avec une seule aile/dérive, l'air/l'eau n'accrocherait plus, c'est le "stall", le décrochage. Avec 2 ailes, une des 2 aura toujours de l'eau attachée des deux côtés en raison du flux qui passe entre les deux ailes/dérives.

Design des dérives: avec les shortboards très courts, c'est difficile d'avoir une sensation de carve et un virage serré, quand vous tournez, vous obtenez ces courbes courtes, serrées et sans puissance, c'est comme si vous coupiez l'alimentation et que la planche s'arrête...

Les dérives avec du rake donnent plus de drive dans les virages, spécialement quand on veut faire un roundhouse cutback.. Les dérives verticales, ont une réponse instantanée, mais aussi elles donnent l'impression de tourner et de s'arrêter. Les dérives avec du rake tiennent les virages et convertissent l'énergie du virage en drive, d'où le nom des dérives (drivers). Vous conservez ainsi votre vitesse tout le long du virage. 

En bref...

Si vous avez déjà un quiver bien fourni et que vous préférez surfer de petites vagues molles sur un SUP shortboard de hautes performances plutôt que sur un longboard qui va tout droit, vous devriez essayer la SHROOM. 

Données techniques

récapitulatif
LONGUEUR
LARGEUR AU NOSE
LARGEUR
LARGEUR AU TAIL
ÉPAISSEUR
VOLUME
POIDS (KG)
7'3"
22 1/2"
28 3/16"
21 5/8"
2 7/8"
85.8
6.9
7'6"
23 1/16"
29 1/8"
22 1/8"
3"
94.9
7.3
7'9"
23 7/16"
30 1/8"
22 5/8"
3 1/8"
104.7
7.6
8'0"
24 3/16"
31 1/16"
23 1/4"
3 3/16"
115.1
8.1
8'3"
24 3/4"
32 1/16"
23 3/4"
3 5/16"
126.3
8.9
8'7"
25 1/2"
33 3/8"
24 7/16"
3 7/16"
142.2
9.5
8'11"
26 1/4"
34 5/8"
25 1/8"
3 9/16"
159.5
10.1
LONGUEUR
CONFIGURATION
AVANT
ARRIÈRE
CENTRE
7'3"
4 DÉRIVES 202
2X DRIVER M
N/A
2X DRIVER S
7'6"
4 DÉRIVES 202
2X DRIVER M
N/A
2X DRIVER S
7'9"
4 DÉRIVES 202
2X DRIVER L
N/A
2X DRIVER M
8'0"
4 DÉRIVES 202
2X DRIVER XL
N/A
2X DRIVER L
8'3"
4 DÉRIVES 202
2X DRIVER XL
N/A
2X DRIVER L
8'7"
4 DÉRIVES 202
2X DRIVER XXL
N/A
2X DRIVER XL
8'11"
4 DÉRIVES 202
2X DRIVER XXXL
N/A
2X DRIVER XXL
#
DESCRIPTION
OUTLINE
NOSE ET TAIL CARRÉ AVEC UN OUTLINE PLUTÔT PARALLÈLE
BOTTOM
CONCAVE TRÈS PRONONCÉ, PRESQUE UN V INVERSÉ
ROCKER
TRÈS PLAT
RAILS
STEP RAIL SUR UN PONT CONCAVE
DÉRIVES
QUAD
OBJECTIF
POUR LES VAGUES MOLLES
VAGUES
PETITES VAGUES MOLLES OUVERTES JUSQU'À UNE TÊTE
RIDER
INTERMÉDIAIRE À AVANCÉ

VIDÉOS

L'essentiel sur la SHROOM en vidéo ici